Catégories
Projets

Un ballon pour l’insertion

« Un Ballon pour l’Insertion » organise des séjours de remobilisation pour les personnes en situation de précarité.

Plusieurs fois par an, un groupe de participants part six jours pour découvrir des activités physiques et culturelles. L’action se poursuit à Paris avec des séances sportives hebdomadaires. Nous proposons de construire avec la personne en difficulté une relation de confiance basée sur la remise en mouvement du corps et l’expression de groupe.

La subvention de la Fondation Mutuelle Saint-Martin a aidé à la tenue d’un séjour du 5 au 10 octobre dernier, à Houlgate. Les douze participants ont pu s’initier à une vingtaine d’activités sportives denses et très variées.

INTERVIEW NICOLAS CLEMENT, PRÉSIDENT D’UN BALLON POUR L’INSERTION

En quoi le projet de l’association Un ballon pour l’insertion se démarque-t-il d’autres initiatives de même type ?

Nicolas Clément : Nous sommes la seule association à proposer un accompagnement à l’articulation du sport et du social. La formule est également originale car elle associe des éléments qui pourraient paraître contradictoires : à la fois exigence et dépassement de soi, avec des journées très intenses au cours desquelles chacun va au-delà de ses limites. Et en même temps bienveillance et travail d’équipe. En effet, chaque succès de l’un amène le plaisir de tous. Ces expériences partagées permettent de faire groupe et sont la base de relations amicales qui perdurent. Enfin, nous travaillons en lien étroit avec des associations partenaires qui sont le relais pour que la dynamique enclenchée ne retombe pas après le séjour.

Quels sont les effets que vous attendez en menant ce projet ?

Nicolas Clément : Les effets sur les personnes concernées sont vraiment impressionnants. Nous pouvons constater une remobilisation de la personne par une reprise de confiance en soi et de ses capacités. Bien que ce soit de nature très différente pour chacun, il se passe à chaque fois quelque chose. Pour l’un ce sera l’envie de renouer des liens avec des proches, pour un autre le déclic pour démarrer une recherche de logement ou d’emploi, pour un troisième le courage de remplir un dossier administratif laissé de côté depuis longtemps. Ces séjours donnent une véritable impulsion aux participants.

Qu’est-ce que l’aide de la Fondation Mutuelle Saint-Martin vous a apporté ?

Nicolas Clément : La période actuelle est très délicate, beaucoup de financeurs ont dû se concentrer sur la distribution alimentaire. Le soutien de la Fondation est donc très encourageant, bien sûr financièrement mais aussi par l’adhésion qu’il exprime à notre projet. Clairement l’homme ne vit pas que de pain et, au-delà de la satisfaction des besoins primaires, il a un besoin absolu de trouver sens à sa vie ; c’est ce à quoi contribuent nos séjours et nos activités en permettant une réinsertion relationnelle et psychologique, en aidant les personnes à reprendre confiance en elles.

Découvrez également une courte vidéo retraçant l’année 2020 de l’association :

Découvrez
le site

Retour